entretiens individuels

De quoi s'agit-il ?
  • Pour les personnes extérieures aux ateliers et aux stages :

Il n'est pas nécessaire de pratiquer la méthode de peinture Hauschka pour bénéficier de cet accompagnement. Pour ces personnes, il peut s'agir :

  • d'un accompagnement personnalisé par le biais d'entretiens individuels, dans le cadre d’un parcours de soin spécifique ou de crise de vie (séparation, maladies, burn out,…) ou pour répondre à un besoin de sens, de recul et d’introspection, avec un travail sur les blessures et les émotions éclairé par des éléments biographiques. Le rythme des RDV est déterminé au cours d’un premier entretien téléphonique.

  • d'entretiens autour d’un travail biographique tel que détaillé ci-dessous, afin d'entrevoir une nouvelle compréhension de son parcours de vie. Ce travail est conduit dans le cadre d'entretiens de 2 heures espacés de 3 semaines à 1 mois, la durée totale pouvant varier selon la personne. Elle demande en moyenne l'équivalent d'une année pour arriver à parcourir ce chemin personnel qui permettra de dégager une voie d'avenir selon ses propres couleurs.​

  • Pour les personnes participantes aux ateliers ou aux stages :

 

  • les deux formules présentées précédemment sont possibles si un besoin d'approfondissement de leur démarche thérapeutique ou de connaissance de soi se fait sentir.

 

  • des entretiens spécifiques sont proposés pour permettre des échanges plus approfondis autour des problématiques souhaitées, avec éventuellement pour supports les exercices de peinture réalisés durant les ateliers.

Dans tous les cas, ces entretiens peuvent se dérouler en tête-à-tête ou à distance,

soit par entretien téléphonique ou appels visio (Skype par exemple).

N'hésitez-pas à me contacter pour plus de renseignements.

Le travail biographique : saisir le sens de son parcours de vie

Comprendre le sens de la vie humaine est une question fondamentale. Depuis toujours, elle est au centre des recherches effectuées par les philosophes, chercheurs, scientifiques, médecins, thérapeutes et artistes.

 

Pour répondre à cette question, le scientifique et philosophe, Rudolf Steiner (1861-1925), fondateur de l’Anthroposophie, a investigué avec rigueur et méthode les mondes de la vie intérieure.

 

Pour lui, la biographie humaine, ou parcours de vie, se déroule selon des périodes de 7 ans. Chacune éclaire et donne du sens aux évènements de vie, ou maladies qui la traversent. A ce rythme de septaines, s’en ajoutent d’autres qui participent au chemin de chacun et qui seront révélés au fil des entretiens.

Chaque biographie est unique, et cependant, inscrite dans un archétype universel, ce qui fait que chacun de nous est relié à l’autre par cet archétype. S’engager dans un travail biographique signifie que l’on désire prendre sa vie en main, comprendre comment les évènements influent sur ce que l’on vit. Avec cette démarche, on s’approprie son destin.

 

L’outil utilisé s’appelle la carte de vie. Retraçant les septaines, la carte de vie sert de support pour nous permettre de repérer et dater des faits précis depuis la naissance, tels que des déménagements, séparations, études, diplômes, choix affectifs, voyages, maladies, accidents, travail, naissances, deuils, etc.

 

Notre vie est un organisme qui se déploie dans le temps comme une plante qui croît, s’épanouit et retourne à la terre pour revenir à la saison suivante. Pour chacun, cet organisme a son propre rythme, sa propre logique que l’on va pouvoir repérer plus précisément pour en tirer le fil conducteur.

Au fil des séances, on développe grâce au travail de mémoire un regard objectif et bienveillant envers soi-même, ce qui nous permet de prendre de la distance sur notre vie. On va pouvoir inviter toutes les parties de notre être, notre diversité, apprendre à s’aimer comme on aime ou accueille un ami. En s’entraînant à ressentir notre vie en conscience, on reconnaît ce que l’on doit aux autres comme à soi-même ; on différencie le vécu du non vécu, l’accompli de l’inaccompli.

Progressivement, on met de l’ordre dans sa vie. On métamorphose ses sentiments en cultivant une honnêteté envers soi. On se rapproche de soi. Par l’acquisition de repères intérieurs, on se dégage des empreintes du monde extérieur, passé et présent, pour se découvrir et parfois devenir soi-même.

 

En venant nous lier à notre part d’ombre par ce processus de métamorphose de nos expériences, on se retourne, apercevant enfin la lumière. On remarque alors qu’entre les deux nous avons créé notre propre Arc-en-ciel, reflet de la perfection archétypale. Notre vie devient une image vivante.

Atelier "Le JE de l'Être" - SAS l'Art est la Nuance - Siret 87795561700015

Art-thérapie, aquarelle sur papier mouillé selon la méthode du Dr Margarethe Hauschka - Accompagnement thérapeutique individuel

Puy-de-Dôme et Haute-Garonne

Mentions légales - Copyright © 2015

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now